La gamme Parascolaire – Pédagogie Montessori

Quand les neurosciences s’invitent chez Maria Montessori

Les outils pédagogiques de Maria Montessori répondent exactement aux exigences du fonctionnement du cerveau ; d’où l’idée de proposer une méthode de lecture avec des activités qui s’inspirent des découvertes de cette péda­gogue renommée du début du XXe siècle, justifiées par celles, récentes, des neuroscientifiques.

Les activités de la méthode de lecture « Je suis en CP » ont été choisies pour répondre aux mécanismes cognitifs que les neurosciences nous font découvrir :

  • la planification, l’autocorrection ou le réajustement des stratégies en cours de tâche ;
  • la mobilisation des ressources du langage intérieur, une aide pour gérer les éléments distracteurs.

L’enfant est acteur de ses apprentissages : il joue un rôle actif dans le développement et l’utilisation des capacités de son cerveau.

Comme Maria Montessori (1870-1952) écrivait :

« L’éducation est un processus naturel chez l’enfant qui n’est pas acquis par l’écoute d’un discours mais par l’expérience de son environnement. »

 

 

Le cerveau, avec ses 100 milliards de neurones reliés par un million de milliards de connexions et stimulé par son environnement, crée ses propres chemins neuronaux. Selon l’attention accordée aux informations collectées par les cinq sens, les informations peuvent se transfor­mer en connaissances, qui s’impriment… ou pas, dans la mémoire. Il est important d’utiliser et de réactiver le plus possible ses propres chemins neuronaux pour aider le cerveau à apprendre.

  • Toute notion nouvelle doit être présentée à l’enfant sous différentes formes afin de stimuler le plus de sens possible, en y associant le geste, la parole. Car, plus on met ses sens en éveil et son corps en action, plus on étoffe le souvenir de ce qu’il est en train d’apprendre.
    De plus, si l’enfant associe l’information à garder en mémoire à des situations vécues, il la mémorisera mieux.
  • L’activité qui propose à votre enfant d’inventer une histoire à partir des mots à construire l’incite à s’engager dans un projet qui le motivera. L’élan de sa curiosité favorisera son apprentissage et la construction d’images mentales.
  • La construction des mots (dès l’étape 2) demande à votre enfant de se déplacer de l’image vers les lettres mobiles. Ainsi, il expérimente le processus qui consiste à garder en tête l’idée du mot imagé sans se laisser distraire par l’environnement.
  • L’expérimentation avec essais et erreurs est un mé­canisme fondamental qui permet d’apprendre. Il faut pouvoir comparer une réponse que l’on pense être cor­recte à celle qui l’est réellement. L’enfant, surpris par une réponse ou un résultat qu’il n’attendait pas, apprend mieux. L’autocorrection présente dans la méthode joue un rôle très important : si tout est explicité, il n’y a plus de motivation.
  • Action et expérimentation sont associées au raison­nement car pendant que l’enfant agit, tâtonne, prend connaissance de ses erreurs, il se questionne et fixe ses apprentissages dans sa mémoire à long terme.
  • N’hésitez pas à questionner votre enfant au sujet d’une notion apprise. Cela l’oblige à aller récupérer l’information dans sa mémoire et donc à réutiliser ses connaissances et ses habiletés. Il active alors une nouvelle fois les réseaux de neurones liés au contenu et consolide ainsi son apprentissage.

« Si votre enfant cherche quelque chose, vous devez être disposé à l’aider, tout comme vous devez être disposé à lui permettre de trouver par lui-même ce qu’il cherche. »
(Maria Montessori)

Aujourd’hui, le travail des neuroscientifiques et leurs découvertes nous permettent d’affirmer que Maria Mon­tessori avait raison. L’enfant, pour cheminer dans son apprentissage, doit pouvoir expérimenter et découvrir par lui-même le monde qui l’entoure. À chaque nou­vel apprentissage, de nouvelles connexions neuronales se créent, d’autres déjà existantes se renforcent.

Isabelle Malet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *