Interview de Céline du site “The Small Issue”

Interview de Céline, maman d’un lecteur de “Je suis en CP 

 

Ce mercredi, c’est Céline — maman journaliste sur The Small Issue et instagrammeuse, passionnée de tendances enfantines en mode et déco — qui partage avec nous l’expérience du passage au CP de son fils Achille.

Allez faire un tour sur le webzine de Céline thesmallissue  et sur son compte Instagram, où elle lance un jeu-concours aujourd’hui !

 

Blog « Je suis en CP » : Pouvez-vous nous présenter votre famille ?

Céline : Nous sommes 4… Par ordre de taille – et d’âge ! – il y a Daryouche, 40 ans, mon compagnon depuis 10 ans, mari depuis bientôt 1 an et père de mes enfants, moi, Céline, 36 ans, journaliste freelance et fondatrice du webzine The Small issue, et mes enfants : Achille, 7 ans et Rose, 4 ans et demi.

Blog JSCP : Avez-vous eu l’impression qu’en rentrant au CP votre enfant passait un véritable cap ?

Céline : Complètement… Le rythme est bien plus intense et le jeu passe au second plan. Et il y a les devoirs à la maison ! Cela a demandé quelques ajustements dans notre quotidien déjà bien chargé mais je dois avouer que je prends beaucoup de plaisir à retomber en enfance avec Achille. Enfin, il y a l’apprentissage de la lecture. Par chance, il semble avoir, tout comme moi, attrapé le virus et a appris assez rapidement, notamment grâce à sa passion des mangas. Désormais, il lit seul tous les soirs !

Blog JSCP :  Quels sont les nouveaux challenges auxquels votre enfant a dû faire face ?

Céline : Mon fils a longtemps eu des difficultés en graphisme, liés à un retard en psychomotricité. Et pour couronner le tout, il est gaucher ! Il a été suivi et a rattrapé son retard mais le dessin et surtout l’écriture ne sont pas ses matières favorites.

Blog JSCP : Comment l’avez-vous aidé au quotidien ?

Céline : Je dois avouer que la patience n’est pas mon fort mais j’essaye de lui inculquer les valeurs que m’ont transmises mes parents, à savoir qu’avec le travail on arrive à tout. Et quand il est confronté à une difficulté et qu’il veut abandonner, j’essaye de lui donner confiance en lui répétant que je sais qu’il est très intelligent et qu’il peut y arriver. J’insiste sur le fait que je n’attends pas de lui qu’il soit parfait et que je veux simplement qu’il fasse de son mieux.

Blog JSCP : Quels conseils donneriez-vous aux parents dont les enfants rentrent au CP pour les aider ?

Céline :  De faire confiance à son enfant. Et s’il est réticent à faire ses devoirs, participez ! Par exemple, pour le motiver, j’apprends ses poésies avec lui. La maitresse est là pour vous alerter en cas de problème. Mais surtout il ne faut pas hésiter à se faire aider si besoin. La plupart des enfants s’en sortent très bien tout seuls, mais certains comme mon fils en maternelle ont besoin d’être accompagnés et ce n’est rien d’alarmant à condition que cela soit pris à temps.

Blog JSCP : Quelles sont les lectures préférées de votre enfant ?

Céline :  Les mangas ! Mais je lui achète également des livres spécialement adaptés pour les premières lectures, qui sont bien plus adaptés pour développer le vocabulaire et l’aisance des petits lecteurs en herbe !

Blog JSCP : Quel est votre livre Je suis en CP préféré ?

Céline : Notre livre préféré est « La Médaille d’or ». Déjà, parce qu’Achille fait du judo et que, forcément, il s’est passionné pour l’histoire, mais aussi l’héroïne est une fille et une petite fille noire. Je crois que c’est ce que j’ai le plus apprécié dans la collection « Je suis en CP ». Les thèmes abordés et les choix graphiques montrent une vraie volonté de sortir des clichés et du clivage garçon/fille et les enfants sont représentés avec une diversité qui reflète ENFIN la réalité. Les enfants – tous les enfants – peuvent s’identifier aux héros.

Blog JSCP : Quel est le moment que vous préférez partager avec vos enfants ?

Céline : Il y en a tellement, c’est difficile de choisir ! Mais je dois avouer que l’histoire du soir est un moment privilégié pour moi… J’ai toujours rêvé de partager ma passion de la lecture avec mes enfants et je leur lis des histoires tous les jours depuis qu’ils sont tous petits. D’ailleurs ils seraient scandalisés si je le leur refusais !

Au-delà du temps calme, la lecture est un outil incomparable pour développer l’imaginaire, mais également aborder des sujets sensibles ou faire parler les enfants. Je suis passionnée de littérature enfantine, je pourrais en parler des heures, et c’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles j’ai fondé mon blog !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *